Anticiper ses difficultés

Analyser la situation de l'entreprise

Mesurez la santé de votre entreprise pour mieux déceler ses faiblesses et définir les actions adaptées en temps utile.

Le premier impératif en matière de prévention des difficultés est d'analyser régulièrement la situation de l'entreprise. Vous devez suivre au quotidien certains indicateurs clés (évolution du chiffre d'affaires, marge, rentabilité, trésorerie, impayés...), qui sont des signaux d'alerte d'éventuelles difficultés ou de problématiques plus profondes. Cette analyse vous permettra ainsi de prendre au plus tôt, les mesures correctives.

On distingue 5 niveaux de gravité des difficultés dans l'entreprise 
5-niveaux-gravité

6 indicateurs doivent vous alerter

  1. Vous constatez une baisse anormale de l’activité ou vous ne réalisez pas le chiffre d’affaires prévu (mauvaise conjoncture économique, blocage des prix, difficultés commerciales...)
  2. Vous subissez des retards ou incidents de paiement de vos clients et/ou vous êtes dans l’obligation de demander un délai à l’un de vos fournisseurs
  3. Vous avez perdu votre principal client ou vous subissez la faillite d’un de vos clients
  4. Vous avez un résultat déficitaire
  5. Vous êtes depuis plus de trois mois en situation de plafond de votre autorisation de découvert, de suppression du concours autorisé ou du crédit fournisseur
  6. Votre trésorerie ne vous permet pas de régler votre prochaine échéance de cotisations sociales ou une échéance fiscale, votre loyer, vos salariés…

Si vous êtes dans l'une de ces 6 situations, nous vous conseillons de réaliser l'un de nos auto-diagnostics afin d'évaluer le niveau de difficultés de votre entreprise.

Nos auto-diagnostics

Evaluer la santé de votre entreprise :

Les outils de diagnostic suivants permettent une première analyse de votre entreprise en amont de la consultation d’un conseil ou du Programme Action Prévention REPI. Ils évaluent le degré de difficultés de l'entreprise, sans indication chiffrée, et determinent les origines des difficultés que vous pouvez rencontrer.

  • Autodiagnostic de la CCI : Cet outil vous permet en quelques questions simples d’identifier les sources et origines de vos premières difficultés.
  • Autodiagnostic pour les PME de moins de 20 salariés : Si votre entreprise a moins de 20 salariés, cet outil est une grille de lecture, par votre établissement bancaire, de la situation de votre entreprise. Il est recommandé de le compléter avant négociation avec votre banque.
  • Autodiagnostic pour les PME de plus de 20 salariés : Si votre entreprise a plus de 20 salariés, cet outil est une grille de lecture, par votre établissement bancaire, de la situation de votre entreprise. Il est recommandé de le compléter avant négociation avec votre banque.