Link
Presse - observatoire

L'hôtellerie lyonnaise résiste dans un contexte tendu

VENDREDI 15 JANVIER 2016

Mots-clés :
  • # Tourisme
L'hôtellerie lyonnaise résiste dans un contexte tendu - CCI de Lyon

En novembre 2015, les performances de l’hôtellerie lyonnaise sont stables par rapport à la même période l’année dernière.

En effet, avec une très légère baisse du taux d’occupation (-0,4%) et des prix moyens stables, le RevPAR toutes catégories confondues termine le mois à -0,4%.

Malgré les événements graves qui ont marqué ce mois de novembre, la tenue de salons importants tels que Solutrans et Europack-Euromanut a permis aux hôteliers de faire le plein, avec des taux d’occupation flirtant avec les 100% les jours de salon. Toutefois, l’activité évènementielle soutenue depuis le début de l’année 2015 recule une nouvelle fois en novembre. Ce ralentissement explique en grande partie la stagnation du RevPar à
-0,4%.
Dans ce contexte, le tourisme d’agrément connaît lui aussi une légère baisse sur le mois avec une fréquentation en recul de -0,7% et un RevPAR en baisse de -1,5%. Les performances cumulées depuis le début de l’année demeurent néanmoins excellentes avec un RevPAR en hausse de 12,2% par rapport à la période janvier-novembre 2014.
Après un 1er semestre et un été en forte hausse, les performances hôtelières se stabilisent donc en novembre avec un taux d’occupation global à 66,7% (-0,4% vs 2014) et un RevPAR à 57 € HT (-0,4% vs 2014).

Le haut de gamme en baisse, les autres segments résistent

Sur le mois, seule la catégorie 4/5* connaît une baisse de RevPAR (-2%). Les autres segments sont en progression : grâce à une hausse de la fréquentation de 3%, le RevPAR des hôtels 1* progresse de 1,5% alors que celui des hôtels 3* augmente de 1,6%. Malgré une légère baisse de la fréquentation (-0,5%), les performances des hôtels 2* connaissent quant à elles une relative stabilité avec un RevPAR en hausse de 0,6%, du fait d’une progression des prix moyens de 1,1%.

OMT-nov2015

>> Les chifres mensuels de l'Observatoire du Tourisme.